Questions-Réponses
  Retour aux questions
Ajoutez-vous du sel à vos produits ?
   

Jamais ! Nous ne l’utilisons même pas pour blanchir nos légumes ou cuire nos féculents ! Cet ingrédient ne fait tout simplement pas partie de la liste de nos matières premières.

Le sel naturellement présent dans nos ingrédients suffit à satisfaire les besoins nutritionnels des jeunes enfants : inutile d’en rajouter, pas même pour ses propriétés « d’exhausteur de goût ». En effet l’utilisation d’aromates et d’épices suffit pour relever les plats, et fait facilement oublier l’absence de sel : on est loin des lieux communs sur les petits plats pour bébé « forcément fades vu qu’on ne peut pas les saler ».

Notre conviction est que l’environnement alimentaire de nos enfants les exposera très vite à une surabondance de sel (vive les chips et compagnie) et que donc, plus tôt on les accoutumera à « manger peu salé », moins ils développeront une appétence pour cet ingrédient qui, à l’âge adulte, est notoirement connu pour son incidence sur l’augmentation de la pression artérielle, facteur de risque n°1 pour de nombreuses maladies : hypertension artérielle, accidents vasculaires cérébraux, maladies du cœur. Inculquons à peu de frais quelques bonnes habitudes à nos bouts de choux !